De la Légion italique à la Division italique. Une dispute tout à fait sémantique